ImproLes 15 et 16 janvier, les élèves de 6e ont eu le plaisir de rencontrer les deux artistes qui vont évoluer ave eux dans les mois à venir, pour la suite des ateliers : Cécilia Ferrario, artiste-chorégraphe de la Cie é pericoloso sporgersi & Rudy Garcia, comédien de Ty Catch Impro (Quimper).
Chaque classe a découvert, durant une heure, une approche de leur art. Ils ont retravaillé à partir des œuvres du Musée des Beaux-Arts de Pont-Aven et de la Pêche de Concarneau : en danse par exemple, ils ont retrouvé dans une chorégraphie des éléments de tableaux comme « La Maternité du Pouldu » de Maurice Denis ou encore « La fileuse » de Paul Abraham.
Pour leur atelier, les artistes se sont aussi inspirés des textes écrits par les élèves à partir des œuvres et objets commentés aux musées, lors des visites de novembre et décembre.
Rappelons que ces ateliers sont développés dans le cadre du jumelage avec les musées Concarneau Cornouaille Agglomération.
Chacun a pu avec joie et intérêt se mettre en mouvement et découvrir que le corps est un langage : on peut s’amuser à converser sans utiliser la parole. C’est en effet un thème central du jumelage.

Les élèves de 4éme du collège Saint Michel de Rosporden sont partis a Londre du samedi 16 décembre 2017 au vendredi 22 décembre.
Nous avons dégusté des spécialités londonienne comme le typical breakfast ou encore le fish and chips. Nous avons visité des musées comme le National Gallery, la Tate Modern Museum, le Musée d’Histoire Naturel… .Nous avons été hébergés par des familles. Nous avons également eu une visite guidé de Twickenham, “c'était une visite original et magnifique” commente Erine, mais aussi la Tower of London et l'Abbaye de Westminster. Le dernier jour, nous avons visité le château de Windsor, cela était trés intéressant.
Malgré une chaleur absente, nous avons passé un très bon voyage!

Erine Gueguen, Aline Hemon, Mathis Guegou, Léna Gillard.

Parcours EuropenApprofondir l'oral
Depuis un an, les élèves du collège Saint-Michel ont la possibilité de choisir le parcours européen à partir de la classe de 4e. Une option en espagnol ou en allemand qui a séduit plusieurs élèves. « C'est pour progresser », indique Marius, tandis que Maria et Ethan souhaitent améliorer leur capacité à communiquer lors de voyages. En espagnol, « les élèves ont réalisé un travail sur la culture du pays, sur les villes, les traditions, précise Nathalie Tanneau, professeur d'espagnol. Il faut les rendre curieux. Ensuite, ils imagineront un voyage en Amérique latine, en prenant les rôles d'un voyagiste et d'un client, avec toutes les questions que cela suppose ».

Du côté des germanistes, épaulés par Elisabeth Ligen, l'heure est à la préparation de la certification pour l'obtention du Deutsches Sprachdiplom 1 (niveau B1 du CECRL, Cadre européen commun de référence pour les langues). « Nous avons étudié des personnages allemands, Goethe, Einstein. Nous travaillons l'écrit et l'oral », explique Louann, élève de 3e. L'examen, qui se déroulera au mois de mars, permet d'attester un niveau de compétence reconnu dans tout l'espace européen.

« Ces parcours européens sont une opportunité pour approfondir l'oral de façon ludique avec des activités variées et parfois en lien avec l'actualité. C'est aussi un apport culturel avec de la recherche documentaire qui se fait en groupe à l'aide de l'outil informatique du collège ou des tablettes. Cela permet aussi un passage en classe européenne en classe de seconde », précise Anne Le Lay, directrice du collège.